La gratification accordée au lauréat

Le prix est doté d’une enveloppe de 10.000 € se répartissant ainsi : l’association Joseph Déchelette pour 4.000 €, le ministère de la Culture et de la Communication (en association avec Bibracte) pour 4.000 € et le Römisch-germanisches Zentralmuseum (RGZM, Mayence) pour 2.000 €. S’y ajoutent plusieurs gratifications en nature sous la forme de séjours de recherche dans des institutions européennes – RGZM, Laténium (Suisse), Bibracte, sans oublier la bibliothèque du musée Déchelette, d’une exceptionnelle richesse –, ainsi qu’un crédit de 5.000 € alloué par le ministère de la Culture et de la Communication, en association avec Bibracte, pour soutenir les recherches du candidat et leur publication. Pour l’occasion, l’association Joseph Déchelette a fait créer par le fondeur d’art roannais François Allier une médaille commémorative qui reprend l’image d’une monnaie gauloise ségusiave, pour évoquer le sujet de prédilection du lauréat, qui était aussi un domaine dans lequel Joseph Déchelette s’était illustré.