« Les archéologues face à la monnaie », journée Archéopages (Inrap – ENS)

Journée d’étude interdisciplinaire co-organisée par l’Inrap et l’UMR AOrOC (ENS) à l’occasion des 10 ans d’existence d’Archéopages. Cette journée a été conçue comme un moment d’échanges et de réflexion, dans l’esprit des débats de la revue.

http://www.inrap.fr/les-archeologues-face-l-economie-12639

SESSION 3 : FORMES ET INSTRUMENTS DES ÉCHANGES

Responsable de la session : Patrick Pion (Inrap, PréTech)
​Intervenants : Thibault Cardon (EHESS, CRH), Eneko Hiriart (Casa de Velazquez), Pierre Séjalon (Inrap, ASM)

La session sur la valeur aura contribué à montrer que, plutôt que des oppositions tranchées entre grands systèmes (économies centralisées redistributives, économies de la réciprocité et du don, économies marchandes), on préfère aujourd’hui s’attacher aux coexistences, aux contextes à grande échelle, aux relations personnelles et institutionnelles qui entrent en jeu dans la production et les transferts de biens. Nombre de travaux récents explorent en parallèle la diversité de nature et de fonction de la monnaie dans ses formes les plus diverses, des coquillages aux lettres de change. La monnaie frappée métallique n’est pas une invention ex nihilo et une nouveauté radicale ; si elle marque une évolution, c’est du point de vue de la garantie étatique, et de ce seul point de vue. Divers objets ont pu tenir lieu, tour à tour ou selon les milieux et les contextes, de moyen de paiement, échelle de valeur et objet de stockage de la richesse. Des objets naturels (coquillages), des produits courants (céréales), des objets de métal non frappé (barres, haches, torques) servirent de monnaie, parfois en même temps que des pièces frappées qui elles pouvaient être pesées, coupées, testées de diverses manières. On s’interroge ici sur la signification que peut revêtir cette diversité, en rapport notamment avec l’existence de sphères d’échange diversifiées.

Salle des Actes
École normale supérieure 45 rue d’Ulm
75005 Paris


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *